Menu

Ça y est, Mont chat Michel est arrivé à la maison ! Tu as bien envie que ce nouvel élément de la garde-robe de bébé reste à vos côtés le plus longtemps possible. Cependant, l’entretien du lin, fibre naturelle, peut être délicat.

L’équipe de Mont chat Michel te donne quelques astuces simples pour bien le dorloter et profiter d’une des nombreuses caractéristiques du lin. Il se patine, donc s’embellit et s’adoucit au fil des lavages au lieu de s’abîmer.

Étape 1 : le bain au vinaigre blanc 

Avant de passer Mont chat Michel à la machine, plonge-le toute une nuit dans une bassine d’eau froide avec 20cl de vinaigre blanc, un adoucissant naturel. Cela permettra d’assouplir la fibre en la rendant plus résistante aux taches. Le vinaigre, lui, aidera les couleurs à se fixer. De quoi simplifier les lavages à venir !

Étape 2 : le pré-lavage (ou détachage)

Oups, Mont chat Michel est tout taché. On agit vite, avant de mettre le vêtement en machine, on oublie l’eau de javel et tout devrait bien se passer.

  • Gras : liquide vaisselle ou savon noir et repos toute une nuit
  • Terre ou boue : nettoyage avec du savon de Marseille et rinçage
  • Herbe : sur linge blanc, tamponnage avec tissu imprégné de jus de citron
  • Chocolat : essuyage, nettoyage à l’eau savonneuse, rinçage à l’eau tiède
  • Sang : rinçage abondant à l’eau froide
  • Sauce tomate : essuyage avec linge et sec, nettoyage avec une éponge imbibée de lait

Pour nos trucs contre le vin rouge et le café, rendez-vous dans quelques années;).

Étape 3 : le passage au lave-linge

Hop, en machine !
D’abord, on trie.  Mont chat Michel étant en matière non teintée, mieux vaut éviter de le mélanger avec des couleurs trop foncées. Lave ton lin uniquement avec du coton et des matières naturelles. Les matières synthétiques, comme le polyester, produisent des peluches qui s’accrochent aux fibres de lin. Celui-ci perd alors de sa souplesse et de sa douceur. Tu peux aussi protéger Mont chat Michel des autres vêtements en le mettant dans un sac dédié. Et pense à le laver sur l’envers !

Comme pour n’importe quelle machine, on évite de trop remplir le tambour. On ne dépasse pas les 30°, cela peut impacter les motifs et un nettoyage répété à haute température nuirait à la qualité du lin. Ainsi, on agit aussi pour le bien de la planète !

A la place des lessives à base de chlore et d’agent blanchissant qui ternissent le lin, on utilise un savon doux ou on fabrique son propre détergent. On peut aussi privilégier de nouvelles alternatives écologiques comme les gargouilles.

Enfin, on limite l’essorage à 600 tours maximum [programme délicat] pour réduire le frottement du vêtement contre le tambour et toute trace de brisure. Inutile de trop en faire, car le lin sèche rapidement !

Le petit truc qui fait toute la différence :
Utilisé de façon ponctuelle lors du lavage, le vinaigre blanc agira comme nettoyant adoucissant et fera déjaunir le lin blanc !

Étape 3 bis (alternative) : Le lavage à la main 

Le lavage à la main est idéal pour prendre soin des vêtements en lin. Les recommandations restent sensiblement les mêmes que pour le lavage en machine.

  • Traitement des taches avant lavage
  • Pas d’eau trop chaude
  • Pas de mélange de couleurs
  • Utilisation d’une lessive douce et naturelle
  • Rinçage prolongé du linge après lavage
  • Enlèvement des plis en étirant le vêtement avant de l\’étendre

Étape 4 : Le séchage

Toujours dans une logique écologique, on te conseille de laisser sécher Mont chat Michel à l’air libre, sur un cintre. D’une, le lin sèche rapidement et de deux, le vêtement n’en sera que plus beau car cela aide la matière à se détendre tout en offrant un froissé idéal.

Concernant le sèche-linge, le lin peut le supporter, avec un tambour peu rempli et une balle de tennis pour empêcher les faux plis et les cassures. Cependant, c’est moins écologique et à long terme, les vêtements s’abîment plus vite.

Étape 5 (facultative) : le repassage (sans un pli !)

Si repasser t’ennuie au plus haut point, tu as bien fait de choisir le lin. En effet, cette matière n’a pas besoin d’être repassée ; son froissé naturel et ses petites aspérités lui confèrent au contraire un charme fou !

Cependant, si tu es un as du fer à repasser, quelques conseils :

  • Prépare ton vêtement en le laissant sécher à l’air libre, cela évitera qu’il ne comporte trop de plis en arrivant sur la table à repasser ;
  • Repasse lorsque ton Mont chat Michel est encore légèrement humide ou bien humidifie-le avec un vaporisateur, utilise une pattemouille (filet de repassage). Cela évitera de le brûler ;
  • Mets ton linge sur l’envers pour éviter les faux plis ou d’abîmer le produit (soit dit en passant, ce conseil est valable pour tout textile) ;
  • Pulvérise un peu d’amidon sur ton vêtement pour faciliter le défroissage.

Étape 6 : Le rangement du lin

Juste après le repassage (ou l’étape 4), il est très important d’étendre tout de suite ton body en lin sur un cintre pour qu’il ne puisse pas se froisser. Au préalable, on vérifie qu’il soit bien sec avant de le ranger dans l’armoire. Après tout, ce serait dommage qu’il moisisse. Bonne nouvelle, le lin résiste aux mites et est antimicrobien, donc même au placard, ton body conservera longtemps sa fraicheur et son look !

Et voilà ! Tu en sais davantage sur l’entretien du lin. Comme pour une relation, un vêtement qui dure demande une attention particulière. Et le lin est une matière noble et vivante, qui a beaucoup à offrir si on sait bien la cajoler.

Longue vie en Mont chat Michel. 

X

Inscription

J'accepte les conditions générales de vente et la politique de confidentialité. politique de confidentialité.